En direct du Net

Comment tu t’appelles ? Google !

4 avril 2012 | Jean Platre | Aucun commentaire ContenusMarque

Google

Google ne cesse de s’améliorer. Outre sa fonction originelle de moteur de recherche classique, on peut aujourd’hui lui demander le cours de la bourse, à quelle ville appartient un code postal, la météo ou encore le résultat d’un calcul mathématique simple.

Il sera bientôt possible de lui demander bien plus. En effet, on pourra bientôt poser une question à Google, en l’écrivant simplement à l’endroit ou l’on effectue une requête classique. Il vous répondra en langage naturel, avec des phrases construites selon l’objet de votre question, en reprenant les résultats les plus pertinents selon une analyse sémantique de votre question. Ceci a pour but d’accélérer le processus de recherche de l’utilisateur, qui pourra alors éviter de cliquer sur chacun des liens un par un pour trouver son bonheur. Ceci existe déjà avec l’iPhone 4S et Siri, qui répond à vos questions les plus simples.

La recherche dite sémantique

Ce nouveau type de recherche, basé sur le sens des mots et d’une phrase, sera un outil puissant pour disposer d’une réponse rapide et claire lors d’une interrogation du moteur de recherche.
Avec cette nouveauté, on pourra par exemple demander à Google : « Ou est située l’agence Mediacrossing ? » et il répondra « Mediacrossing est située 27, avenue des Mondaults 33270 Floirac ». Ou encore, à la question « Quelles sont les horaires d’ouverture du musée d’Aquitaine ? », Google affichera un tableau d’horaires pour le lieu concerné.
Bien sûr, cette nouveauté ne remplacera pas la recherche actuelle par mots-clés, elle viendra se greffer aux résultats classiques, au dessus de ceux-ci. Nouveauté est un bien grand mot, puisque certains, comme le site Wolfram Alpha, utilisent déjà un tel système de recherche (ici en anglais). Bien des laboratoires travaillent sur cette technologie depuis des années. Pour Google, c’est le résultat de l’acquisition, en 2010, de la société Metaweb Technologies avec sa base de données de plus de 12 millions d’entrées. Une bonne matière pour répondre à de nombreuses questions. En deux ans, la base aurait atteint les 200 millions d’entrées, obtenues selon le Wall Street Journal par des algorithmes qui extraient les données des sites Web pour les compiler dans une base de données.

Des conséquences importantes

Cette mise à jour du moteur de recherche le plus populaire en France pourrait bien faire jaser : en France, plus de 80% du trafic des sites web est généré par l’intermédiaire d’une recherche sur Google. Seulement, si la réponse à votre question apparait directement sous votre nez, irez-vous cliquer sur l’un des liens de résultat ? Pas sûr… Les sites pourraient donc perdre de l’audience. Google, ou l’art de la suprématie… Heureusement que c’est notre ami !

Popularité de l'article : 5%

Laisser un commentaire

Flux RSS - Suivre Les Nouveaux Médias
Recevez les news par mail !

Édito

Les Nouveaux Médias est un blog communautaire qui s'intéresse aux évolutions du secteur des Nouveaux Médias (Internet, Mobiles,...) tant au niveau marketing que technique.

Notre Communauté "virtuelle" est ouverte à tous les acteurs des Nouveaux Médias (professionnels, amateurs,...).

Nous vous invitons à apporter votre contribution en rédigeant un article ou en laissant votre commentaire.

Les derniers commentaires